Imprimer cette page
samedi, 08 janvier 2022 16:42

Première Assemblée Générale ordinaire de la FCT

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après l’organisation des élections communales du 30 juin et 15 août 2019 et la mise en place des exécutifs communaux à la tête des 117 communes, les Maires du Togo se sont retrouvés au palais des congrès de Kara, le 14 novembre 2020 pour créer la Faitière des Communes du Togo (FCT) dont l'instance dirigeante est présidée par Mme Yawa Ahofa KOUIGAN, maire de la commune Ogou 1.

 

Après un an d’investissement dans sa mission d’accompagnement technique, de promotion de la décentralisation, de plaidoyer et de renfoncement des capacités des élus et agents communaux, et conformément aux statuts de ladite Association, il a paru nécessaire pour l’ensemble des Maires de tenir la première Assemblée Générale ordinaire de leur faîtière.

C'est dans cette optique que s'était tenue, la première AG pour le compte du Grand Lomé, le 30 décembre 2021; Cette première du genre est une aubaine pour l’ensemble de ses membres de se retrouver et vise à honorer les dispositions statutaires de la FCT à travers une rencontre de bilan et perspectives entre les membres de la Faîtière.

Pour Mme Yawa Ahofa KOUIGAN, Présidente de la Faitière des Communes (FCT), " cette initiative vise à faire le bilan à travers l’étude et l’adoption des rapports d’activité et financier  de l’année 2021 de la Faîtière, de définir et adopter les nouvelles orientations de la FCT à travers un plan de travail annuel 2022 ".

Elle a indiqué que l’année 2021 a été riche en réalisations, fruit d’un travail d’équipe réalisé par le concours du Bureau National, le Secrétariat Exécutif et l’ensemble des élus à différents niveaux. Elle n'a pas manqué de féliciter le secrétariat exécutif de la Faitière pour le dynamisme affiché pour opérationnaliser par des actions concrètes, les visions, les différentes missions et valeurs que sont les leurs.

Elle a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna GNASSINGBE, pour les qualités qu’il a su imprimer au processus de la décentralisation, instaurant entre le niveau central et l’échelon décentralisé une relation d’un genre unique appelé "le modèle togolais de gouvernance concertée". Ensuite elle a remercié l’ensemble des membres de la Faitière, qui ont contribué, par leur implication, aux nombreuses réalisations au cours de cette première mandature confiée à elle.

« L’année 2021 a également été marquée par le renforcement de la gouvernance de la FCT, le renforcement de son indépendance à travers son autonomie financière, et le positionnement des maires au cœur de l’action communale », a laissé entendre Mme la Présidente.

Il est à noter que les membres de la Faitière sont aussi parvenus, au cours de cet exercice, à renforcer le partenariat aussi bien avec les institutions de l’Etat, les ministères  que le secteur privé; De même, le renforcement du rayonnement sous régional, voire international de la Faitière a été un réel motif de satisfaction.

Elle a noté que " malgré ces avancées notables, les membres sont conscients que des défis majeurs restent encore à relever pour permettre à la FCT de jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance, de mobilisation de ressources et de création de richesses et d’emplois au profit de nos territoires. D'où ils entendent redoubler d’efforts pour réaliser pleinement la mission impartie à l'instance dirigeante ".

Elle a conclu ses propos en soulignant que « le succès de cette œuvre passe par la revitalisation de notre Organisation. D'où le devoir leur incombe de travailler à relever les challenges que constituent, entre autre, la consolidation de l’autonomie financière de la FCT, le renforcement de la notoriété de notre Organisation, l’amélioration de l’offre de service à nos communes membres, la communication etc ».... Elle n'a pas manqué de témoigner toute sa reconnaissance et sa gratitude aux partenaires traditionnels de la FCT (l’AIMF, la GIZ, l’UE, l’OIF, le PNUD, l’Ambassade de France ANADEB etc.) et toute institution de bonne volonté soutenant les actions en faveur de la décentralisation et le développement des territoires sur la Terre de nos Aïeux ( le Togo).

Organisée avec l’appui de l’Agence Nationale de Développement à la Base (ANADEB), cette Assemblée Générale a réuni la quasi-totalité des maires regroupés dans les chefs-lieux de région et le Grand-Lomé.

Un des points forts de cette AG était la signature de l’accord-cadre signé entre la FCT et le Ministère de la Culture et du Tourisme respectivement représenté par la Présidente de la FCT et le Ministre de la Culture et du tourisme.

En marge de cette rencontre, M. Alao Brandao Hyacinthe, Directeur des opérations de l’ANADEB a présenté la « stratégie de collaboration ANADEB-communes pour un développement harmonieux des territoires » à l’endroit des maires.

Jean-Marc EDRON

Lu 334 fois
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur