Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4 / Hier = 344 / Cette semaine = 1974 / Ce mois = 6459 / Total = 3971443

lundi, 17 janvier 2022 18:44

Les inscriptions pour l’édition IATF 2023 à Abidjan (Côte d’Ivoire) lancées officiellement

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A Durban en Afrique du Sud, en novembre 2021, la Côte d’ivoire a été désignée, pays hôte de la 3è édition de la foire commerciale inter-africaine (IATF) à Abidjan en Côte d’Ivoire.

 

Au cours d’une conférence de presse organisée par Afreximbank le 14 janvier 2022 à Accra au Ghana en virtuel et en présentiel, l’annonce officielle de l’ouverture des inscriptions est lancée sur les plateformes de l’événement (www.intrafricantradefair.com) aux acteurs du monde du commerce, les investisseurs, les gouvernants, les entrepreneurs africains…

Étaient présents à la conférence de presse le président d'Afreximbank, le professeur Benedict Oramah, le président du conseil consultatif de l'IATF 2021, l'ancien président du Nigéria, Son Excellence le chef Olusegun Obasanjo, le secrétaire général du secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine, Son Excellence Wamkele Mene.

IATF vise à fournir une plate-forme unique et précieuse aux entreprises pour accéder à un marché africain intégré de plus de 1,2 milliard de personnes avec un PIB de plus de 3 billions de dollars américains créé dans le cadre de la zone de libre-échange continentale africaine.

Les organisateurs attendent un succès de l’IATF 2023 en comptant sur les atouts économiques dont dispose la Côte d’Ivoire. Il s’agit notamment de l’aménagement d’un parc d’exposition d’une superficie de 3 700 m2, les capacités d’accueil de la ville d’Abidjan des participants sur le plan de l’hébergement mais aussi l’aéroport Félix Houphouët Boigny qui dessert plusieurs pays africains, la Côte d’Ivoire détient 40% des richesses de l’Uemoa et est la troisième économie de la Cédéao.

« Le gouvernement a consentis des efforts dans tous les secteurs d’activités et l’environnement des affaires est propice pour la tenue de la troisième IATF. Le parc d’exposition va être prêt d’ici la fin de l’année », a rassuré SEM Tiémoko Moriko l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Ghana.

Chef de la facilitation des échanges, Intra African Trade Initiative à l'Afreximbank, le Dr Gainmore Zanamwe a souligné certaines des composantes de l'IATF 2023, y compris le commerce. L'exposition, le Forum du commerce et de l'investissement, IATC Virtual, Africa Automotive Show entre autres.

« Concernant les secteurs en vue dans la relance des économies africaines les infrastructures, l’agriculture  l’énergie, la santé et l’industrie pharmaceutique sont quelques secteurs cités qui vont booster les accords commerciaux en Afrique », a indiqué la directrice générale de l’Initiative commerciale intra-africaine à Afreximbank, Kanayo Awani.

« En 2021 à Durban, nous avons facilité la participation de  30 PME en supprimant les frais d’occupation des stands pour elles », a indiqué Pr Oramah.

Wamkele Mene, le secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECaf), a rassuré les journalistes des efforts consentis par son organisation afin de réduire les barrières, le temps et permettre aux marchandises de transiter facilement.

A l’édition IATF 2021 à Durban, les accords commerciaux signés et conclus au s'élevaient à 36 milliards de dollars US. Les autres statistiques clés sur les événements étaient :
• 11 828 participants enregistrés à l'IATF 2021, contre un objectif de 10 000
• Plus de 27 000 inscriptions sur la plateforme virtuelle IATF
• 1 161 exposants tous secteurs confondus, contre un objectif de 1 100
• 59 pays ont participé et exposé à l'IATF 2021, dont 46 États africains
• Les participants à l'IATF 2021 venaient de 128 pays à travers le monde
• 70 sponsors dont 51 avaient des stands d'exposition.

Lu 255 fois Dernière modification le lundi, 17 janvier 2022 19:09

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.