Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 354 / Hier = 264 / Cette semaine = 618 / Ce mois = 2511 / Total = 3995623

mardi, 08 mars 2022 17:55

Kara/REFELA-TOGO : Les femmes élues locales en conclave à Kara Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C'est la ville de la Kara qui abrite les travaux du Réseau des Femmes Élues Locales d'Afrique, section Togo (REFELA-TOGO) du 07 au 08 Mars 2022.

 

Placée sous le thème " la place de la femme dans l'économie locale", cette initiative de la Faitière des Communes du Togo à travers le Réseau des Femmes Élues Locales d'Afrique (REFELA-TOGO), section Togo, s'inscrit dans la droite ligne de la célébration de la Journée Internationale de la Femme (08 Mars) et vise à promouvoir le leadership féminin à travers la gouvernance économique locale.

Les deux jours de travaux permettront aux participantes (maires, secrétaires générales et conseillères municipales) de renforcer leurs capacités en matière de valorisation des potentialités économiques locales, d'améliorer leur compréhension sur les enjeux et défis du développement durable.

Pour la présidente du REFELA-TOGO, Mme Touni KOUBONOU ATIOTA, "la journée de la femme fournit de plus en plus l'opportunité de dresser un bilan des progrès réalisés, d'appeler à des changements et de célébrer les actes de courage, de bravoure et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l'histoire de leur pays et de leurs communautés; C'est dans cette optique que le REFELA-TOGO, parti intégrant de « Cités et Gouvernement Locaux Unis d'Afrique (CGLUA) », entend contribuer au renforcement du pouvoir des femmes et leur accès à la prise de décisions dans les politiques locales et dans toutes les instances de la gouvernance locale, une mesure de convergence, pour le leadership féminin dans la gestion des affaires sociales; Des réflexions se feront dans un sens constructif par les élues locales sous l’angle de la contribution de l’élue à l'économie locale, étant entendu que l’ensemble des réussites au niveau local est destiné à concourir au progrès national. Les travaux nous conduiront à relever une fois de plus ce paradoxe persistant où les femmes, quoique étant au travail de l'aube au crépuscule, restent encore les plus vulnérables à la pauvreté en général et spécifiquement aux impacts du changement climatique ".

Elle n'a pas manqué de remercier le Programme Décentralisation et Bonne Gouvernance (ProDeG IV), le PNUD, l'OIF, la CCIT, l'ANGPF, le Port Autonome de Lomé, ARNMP pour leurs appuis sous diverses formes.

Les femmes exercent des impacts élargis et positifs sur l'économie, par leur présence dans le monde des affaires, dans l'agriculture et dans l'industrie. Assurer l’indépendance économique et financière des femmes est une étape décisive et impérieuse dans le processus de développement local. Il est indispensable d’instaurer une véritable égalité entre l’homme et la femme dans tous les secteurs d'activités et face à l’application des décisions de justice.

« La reconnaissance de la place de la femme dans la société a été une lutte âpre car il fallait compter avec les cultures, les traditions et l'éducation. Malgré l'existence des dispositions textuelles (la déclaration universelle du droit de l'homme), les questions relatives à la pleine jouissance des droits de la femme restent toujours posées à des degrés divers ; Mais grâce à la clairvoyance et à l'ouverture d'esprit du Chef de l'État, SEM Faure Essozimna GNASSINGBÉ, le Togo est compté aujourd'hui parmi les pays qui ont connu une avancée significative dans la promotion et la protection des droits de la femme, par sa politique de promotion du genre », a indiqué Mr Essossinam PALI, Directeur de la décentralisation et des collectivités locales, représentant son ministre de tutelle. 

Il a félicité le REFELA et surtout REFELA-TOGO pour ses multiples actions à l'endroit de la femme au niveau local et national. Il a invité les femmes élues locales à poursuivre et sans relâche leur rôle de dynamisation de l'économie locale dont elles seules possèdent les secrets comme le stipule la sous thématique retenue pour la commémoration de la JIF 2022 sur le plan national.

Dans son allocution, la présidente de la Faitière des Communes du Togo, Mme Yawa Ahofa KOUIGAN a souligné que, " évoquer les droits de la femme, sa place dans la société, sa contribution à l’économie, sa participation à la vie politique aux différents échelons et, particulièrement pour ce qui concerne la femme élue locale, son apport à une gouvernance locale saine est une œuvre de tous les jours qui doit être sans cesse inventée, ajustée et adaptée pour rester pertinente et en phase avec les défis de l’heure ". 

Elle a notifié que les femmes étant les plus nombreuses, elles sont également celles qui ont la possibilité d’induire le plus de changement par leur engagement et leur travail; Et pour se faire, il faudrait parvenir à donner à chacune et à chacun les mêmes chances d’être un acteur de développement à part entière. Intelligence, compétence, capacité n’ont pas de genre.

Il est à noter qu'un an après la création de la FCT, suivie de l'installation à Atakpamé du REFELA-TOGO avec l’élection de son instance dirigeante, le chemin parcouru durant cette première année d’existence rassure plus d'une que ce fut une bonne option et conforte tout un chacun à œuvrer davantage pour optimiser la participation de la femme élue locale togolaise au développement, tout en multipliant les occasions d’interagir avec ses paires d’autres pays afin d’ouvrir davantage des horizons.

La rencontre nationale des élues locales du Togo bénéficie d'un appui technique et financier du Programme Décentralisation et Bonne Gouvernance IV (ProDeG 4), financé par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération économique et développement (BMZ), mis en œuvre par la Coopération technique allemand (GIZ).

Jean-Marc EDRON

Lu 260 fois Dernière modification le mardi, 08 mars 2022 18:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.